العربية

Pour pallier au manque d’encadrement, d’une part, mais également dans le but d’améliorer la qualité de la formation, en se conformant aux exigences de l’assurance qualité, d’autres formes d’apprentissage et d’enseignement, intégrant de nouvelles démarches éducatives dans le processus de formation sont actuellement mises en œuvre. C'est ainsi qu'a été lancé le système national de télé-enseignement, dont les objectifs sont répartis en trois étapes :

    Une première phase d'utilisation de la technologie, la visioconférence en particulier, pour absorber les flux d’apprenants, tout en améliorant sensiblement la     qualité des enseignements et de la formation (processus à court terme).

    Une deuxième étape, qui aura recours aux nouvelles technologies éducatives, basées notamment sur le web (apprentissage en ligne ou e-learning),   pour     parvenir à l’assurance-qualité (processus à moyen terme).

    Une phase d'intégration dans laquelle le système de téléenseignement, sera déployé et validé, vers l’enseignement « distanciel», avec à la clé, la création     d’une CHAINE DU SAVOIR, dont l'usage et le bénéfice dépasseront largement la seule sphère  universitaire, pour atteindre un public plus large d'apprenants:     personnes désireuses d'élargir leurs connaissances, personnes à besoins spécifiques, personnes du troisième âge, malades hospitalisés, personnes en     rééducation, etc...

Actuellement, le Système National de Téléenseignement est basé sur un Réseau de plateformes de visioconférences et de e-learning, disseminés dans la quasi-totalité des établissements de formation. L'accès à ce réseau est assuré par le Réseau National de Recherche (ARN)


Architecture Globale du Système de Visioconférences

Architecture Globale de la plateforme de e-learning

 Soixante-dix-sept (77) établissements sont concernés par le projet.                                          Le CERIST constitue le point focal du projet (le noeud central).

Pour la visioconférence :

 Treize (13) sites émetteurs/récepteurs.

 Soixante-quatre (64) sites récepteurs.